jeudi 27 décembre 2007

2007, parlons-en


TOP 11 ELECTRO TRACKS

Cette année, je n'ai pas entendu de vrai tube comme j'aime, à savoir un truc définitif, séduisant, addictif, qu'on aime comme un fou avant de se dire qu'il nous saoule un peu alors qu'en fait on continue à se laisser avoir. En 2006, pour moi c'était à l'évidence "Who's Afraid of Detroit" de Claude VonStroke. Mais rien de tel en 2007, malheureusement. Cependant, toutefois, cela étant dit, il y a eu beaucoup de super bons morceaux malgré tout : voici donc, sans ordre particulier, les onze que j'ai retenus, avec des extraits.

XDB - Descap Live
Super track Maurizio-esque très enivrant, rugueux, impressionnant, presque flippant.

Heroin - Heroin
Allez ma Curtis on sait que c'est toi.

Break SL - Trombone

Par delà le principe de plaisir, avec des cuivres de synthèse.

Onur Ozer - Allegro Energico

Par delà le principe de plaisir, aussi avec des cuivres de synthèse mais plus housey. Son LP est bien même si je l'ai écouté qu'une fois.

SidLerock - Naked (DJ Koze remix)
Je suis dévoué à la Koze de ce remix uplfting un peu compliqué mais fort sensuel.

DJ Koze - All the Time
Là c'est la moiteur totale, doublée d'un effroi qui fige le désir tout proche d'être exprimé par les pores. Grisant, et sorti sur Philpot comme le Break SL. Et écoutable via le même lien qu'au dessus.

Danton Eeprom - Confessions of an English Opium Eater
Vraie basse rock (le genre de truc d'habitude rédhibitoire pour moi, le fils adoptif de Mother Africa) qui impose une fascinante inexpressivité, tout ça dans un climat de fadeur immersive, avec quelque chose d'a-spectaculaire qui a tout pour me séduire en ce moment, et puis c'est rare d'avoir un track de 15 minutes dont on se dit qu'il est trop court.

Joakim - Drum Traxx
Magnifique, voire héroïque, et de toute façon les morceaux à tempo capricieux jouiront toujours de mes faveurs.

Smith & Hack - Space Warrior
Rien à dire de spécial, Smith & Hack sont toujours un peu au dessus de tout le monde non?

Chris Moss Acid - Acid Buddy
Découvert il y a trois jours, quelle générosité, quelles harmonies pleines de fougue et d'assurance juvénile, quelle stimulante fragilité dans ces rythmiques! Hyper Detroit avec des nappes et Chicago du côté des charleys, mais pas trop rétrorelou sérieux pour autant, au contraire c'est assez capricieux (bis), un peu fou même. Sorti sur Mathematics, le label où il y a aussi Adonis et surtout Hieroglyphic Being, dont je compte vite vous parler.

Issakidis - Explicit

Un bon forage acid un petit peu lent, bien vicieux, on en redemande. Ça sort début janvier mais c'est joué et entendu depuis un an, voire deux. L'extrait arrive vite.

4 commentaires:

telefuß. a dit…

Puisqu'il faut bien quelqu'un pour critiquer, j'enfourche ma casquette et je prends mon baton.
Je trouve le dernier Smith N Hack décevant. C'est plat et surtout ça ressemble à 1000 trucs. Autant le buzz sur les 2 premier était justifié, autant là je saisi pas.

Voilà, j'enlève mon uniforme satirique et je te souhaite une bonne année.

Maxoulito a dit…

sympa ce petit "top de l'année", et au dela le blog tt entier, pleins de choses à retenir...
Bonne continuation les fous de musique ;)

http://neuhouse.musicblog.fr/

Debector a dit…

très bon blog, et très belle selection pour ce top 2007.
keep the pressure !!

EtienneMenu a dit…

merci à tous les deux